Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 11:03
Logoligne-copie-1.jpg


Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de problème dans les services. Simplement, j'ai une analyse différente de la CGT sur les causes de ces malaises. Tout d'abord, aucune procédure écrite n'existe pour sécuriser les services et cela, depuis des années. Nous devons les écrire avec les services.  Ensuite, nous avons beaucoup augmenté les investissements: en 2009, nous avons engagé 3 millions €  de gros travaux de plus que les années précédentes.


C'est du travail en plus pour les agents d'où notre effort pour ne pas diminuer la masse salariale et remplacer quasi systématiquement les agents absents. Le quotidien a aussi été particulièrement agité ces derniers mois : entre incendies, tempête et neige, les services n'ont pas chômé.


Et puis, il n'y avait pas assez de formations pour là encore sécuriser les agents et les managers. Nous avons augmenté le budget formation de 40%. Enfin, quand nous sommes arrivés, les deux collectivités étaient truffées de contrats précaires. Nous avons titularisé ou mis en CDI 20 personnes ces 18 derniers mois mais il y a encore du boulot dans ce domaine! Encore une fois, je ne dis pas qu'il n'y a pas de problème mais nous travaillons de concert avec la CFDT, l'UNSA et FO pour les régler.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 11:00
Logoligne-copie-1.jpg

Cette semaine, coup sur coup, certains de nos concitoyens ont subi les aléas d'un incendie dans la nuit de mardi à mercredi dans un immeuble rue du Professeur Guérin et de la tempête dans la nuit du samedi à dimanche.

Etant sur place dans les deux cas avec plusieurs adjoints, je voudrais à la fois dire notre solidarité avec tous ceux qui ont subi ces évènements et saluer la réactivité de la ville et des servicesextérieurs concernés : pompiers, policiers...
Les uns et les autres ont montré à la fois leur sens du service public et de la solidarité vis à vis de nos concitoyens en difficulté. Qu'ils en soient remerciés.
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 14:28
Logoligne-copie-1.jpg


VOEUX-DU-MAIRE-2010.jpgAu nom du Conseil Municipal et du Conseil Communautaire, je voudrais remercier de leur présence les autorités civiles et militaires, les principaux élus qui m'accompagnent, les représentants des Chambres Consulaires, des entreprises et des partenaires sociaux, les très nombreux responsables associatifs, en clair l'ensemble des forces vives du châtelleraudais.

 

Je voudrais  adresser à chacune et à chacun d'entre vous mes meilleurs vœux de santé, de réussite dans vos projets personnels, familiaux et professionnels, vœux que j'élargis aux entreprises, organismes et associations que vous représentez.


 La cérémonie des vœux, c'est l'occasion naturelle de faire à la fois le bilan de l'année écoulée, le point sur les projets, et les résolutions de l'année nouvelle.

 

Le monde, l'Europe et la France ont connu une année difficile.

 

Nous avons été à deux doigts du krach général, à deux doigts d'une perte de confiance généralisée dans notre système économique et financier.

 

Notre croissance de l'ordre de - 2 % est plus haute que la moyenne européenne de – 4 % . Mais, si notre pays s'en est plutôt mieux sorti que la plupart des grandes économies européennes, le châtelleraudais a souffert plus que les autres territoires. La quasi concentration de son économie sur le secteur automobile en a fait une cible facile.

 

Nous ne pouvons oublier les principales victimes de cette situation économique : les intérimaires, les jeunes qui arrivent sur le marché du travail, les licenciés économiques, les petites entreprises.

 

Face à cette crise, face à cette fragilité structurelle de notre économie locale, nous n'avons pas voulu répondre aux sirènes du « tout est foutu », ni à celles du « c'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau ».Ni pessimisme, ni recherche du bouc émissaire

 

Le châtelleraudais a connu de nombreuses crises: l'exode des bijoutiers-artisans protestants lors de la révocation de l'édit de Nantes en 1585, plus récemment, les crises de 92 ou de 2001-2002,

 

Et puis, bien sûr la fermeture de la Manu et du camp militaire d'Ingrandes à la fin des années 60 : 4000 emplois condamnés.

 

Mais à chaque fois, le châtelleraudais a su rebondir.

 

Face à cette crise, avec tous les partenaires, nous avons construit une stratégie à court et moyen terme. Nos objectifs: rendre attractif notre territoire, diversifier notre industrie, attirer et accueillir de nouvelles activités, soutenir les créateurs d'entreprises et les PMI... Et bien sûr au cœur de notre action commune, l'urgence: la solidarité avec les châtelleraudais en difficulté et la confiance en la créativité des acteurs locaux.


Pour lire la suite des voeux du Maire aux Châtelleraudais cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:49



Deux fleurs pour Châtellerault !

La ville de Châtellerault vient d’obtenir sa 2ème fleur.

Le jury régional a ainsi reconnu la qualité du travail effectué par l’ensemble des agents du service Cadre de Vie. Les efforts permanents des agents, tant sur le fleurissement, l’entretien des espaces verts que sur le nettoiement sont ainsi récompensés et encouragés par ce prix.

Le 16 novembre dernier, le Maire et moi même avons souhaité recevoir les agents pour les féliciter et les remercier.

Encore merci à tous les agents pour leur implication !! et Bravo !!

Laurence Rabussier, Adjointe au cadre de vie.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 17:11








Nous nous sommes engagés à mener une politique active en faveur des personnes handicapées. Voilà aujourd’hui où nous en sommes !

 

 







Réalisation 2008

 

Création d'un poste de chargé de mission Accessibilité Handicap (Oct. 2008)

Mission: Mettre en application la loi de 2005, définir et mettre en œuvre la politique handicap (ville et CAPC).

 

Mise en place de la commission communale d'accessibilité dès sept 08

Création des groupes de travail avec les associations.

 

Rédaction de la charte handicap : Châtellerault-Handicap sera signée avec les associations en avril 2009. Ce document cadre souligne les intentions politiques et les champs d'actions prioritaires.

Création d’un groupe de travail sur les travailleurs handicapés au sein des services de la ville et de l’agglo.

 

En cours de réalisation pour 2009:

 

Créer un Guide HANDICAP pour la ville et l'agglo : document à destination des usagers en situation de handicap pour les informer sur tous les services rendus sur notre territoire (transport, culture, loisirs, institutions médicales, sociales…) = janvier 2010.

 

Mettre en place un accueil spécifique 'pôle handicap' pour renseigner et orienter les personnes en situation de handicap sur leurs droits et les services auxquels ils peuvent prétendre.

 

Réaliser un plan d'accessibilité de la voirie et des espaces publics afin d'assurer la libre circulation piétonne des personnes  en situation de handicap (voirie, cheminement, éclairage, traversé des voies de circulation...).

 

Réflexion en cours sur un transport à la demande pour les personnes  handicapées dans l'incapacité de prendre les transports en commun.

 

Lancement d’audit d'accessibilité sur tous les bâtiments (ville et CAPC) afin d'établir une programmation pluriannuelle des travaux à réaliser.

 

Je remercie les associations qui nous permettent chaque jour d’avancer un peu plus pour faciliter la vie quotidienne des personnes handicapées.

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 17:34



Aujourd'hui,  Benoist Apparu, secrétaire d'Etat au logement et à l'urbanisme était en visite à Châtellerault. L'objectif ? L'avenir des deux coeurs de villes de Châtellerault.

L'État lance un vaste programme de réhabilitation des centres anciens : le Programme National de redyamisation des quartiers anciens dégradés. 320 millions d'euros destinés en priorité aux villes moyennes. Nous avons présenté notre candidature pour bénéficier de ces fonds !

Châtellerault, objectif : 12 M€ 

87 villes sont candidates au financement du PNRQAD. Une commission nationale indépendante désignera les bénéficiaires, fin novembre. Châtellerault est la seule ville de Poitou-Charentes à avoir candidaté !

Le projet vise 4 îlots très dégradés des deux côtés du pont Henri IV (secteur rue Sully, centre historique châtellerault et chateauneuf). Un programme ambitieux pour lequel l'État est sollicité à hauteur de 12 M €.

                                                                                                                                          
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 13:56

Jean-Pierre ABELIN a été l'invité de France 3 Poitou-Charentes sur le plateau du 12-13. Rénovation d'Ozon, festivités des 400 ans du Pont Henri IV, vidéo-protection... autant de sujets sur lesquels cet interview a été l'occasion de faire le point.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 11:51





Vendredi 4 septembre 2009, Châtellerault a fêté le 65ème anniversaire de sa Libération et du sauvetage du pont Henri IV.


A cette occasion l’Amicale des Anciens Marins du Châtelleraudais et la Ville de Châtellerault ont adressé une demande conjointe au commandant du Centre de Transmission de la Marine de Rosnay, dans l’Indre, pour autoriser la venue d’un détachement de marins.


C’est alors que beaucoup de châtelleraudais ont découvert que la Marine Nationale était installée dans le département voisin. Ils ont pu en apprécier la magnifique prestation. Les cérémonies du pont Henri IV ont renoué avec leur tradition : lieu de commémoration du sauvetage du pont par L. Ripault et M.Wiltzer, mais aussi lieu de témoignage des Mariniers châtelleraudais.  Tout un symbole à quelques jours des fêtes des 400 ans du pont Henri IV….



  piquet d'honneur des marins de Rosnay

Partager cet article
Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 14:25



Alors que l'école va fermer ses portes ce mardi, Jean-Pierre ABELIN tient à préciser les trois axes sur lesquels la municipalité a travaillé :

 

Dès la réunion de décembre avec le Préfet et le délégué du Ministère de l'Intérieur, le maire a insisté sur une priorité : reclasser les personnels civils. Aujourd'hui, des solutions ont été trouvées pour la très grande majorité d'entre eux.

 

Deuxième priorité du Maire: se battre pour obtenir des moyens exceptionnels de l'Etat. L'objectif: compenser la perte économique liée à la fermeture. Résultat? Le Maire a obtenu un contrat de site : 3 900 000 euros d'aidesexceptionnelles de l'Etat dont une partie (500 000 euros) a permis de faciliter la venue de l'entreprise DELIPAPIER et de ses 215 emplois directs.

 

3ème axe: redéfinir l'utilisation du site lui-même et de ses 3,8 hectares. Nous venons de signer avec l'Etat une convention pour avoir une analyse sur l'état des bâtiments et sur les reconversions possibles. L'Etat apporte 100 000 euros, l'Agglo et la Ville 30 000 euros.

 

Ce diagnostic porte sur la faisabilité de plusieurs hypothèses: la venue du Pôle emploi, le transfert du commissariat ou des archives, l'installation d'un centre d'appel, la création de programmes de logements...en prenant en compte les besoins des châtelleraudais et des commerçants du quartier.

 

A la suite de l'étude, nous prendrons nos responsabilités et demanderons à l'Etat d'apporter sa contribution pour que ce site, situé en plein centre ville, puisse rapidement retrouver un rôle dynamique pour Châtellerault.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 18:00




La journée nationale des sapeurs-pompiers, le 15 juin dernier, était une belle occasion d’inaugurer le nouveau bâtiment d’hébergement des pompiers situé près de la caserne.

Etaient présents: Monsieur Sénecheau, Président du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 86), le Colonel Brisset, Directeur du SDIS 86, Henri Colin, Vice-président
du Conseil Général et Jean-Pierre Abelin Député-maire de Châtellerault.

Ces nouvelles installations améliorent le confort des personnels assurant les permanences d’astreintes à la caserne. Jean Pierre Abelin, heur eux de pouvoir inaugurer ces bâtiments, a cependant rappelé : qu' « il y a de nombreuses années, il a été décidé de ne pas constituer de district de secours auprès de Châtellerault. De ce fait, la ville supporte, seule, des charges très importantes de plus en plus problématiques avec la crise actuelle. Je rappelle simplement que la participation financière de Châtellerault au SDIS est beaucoup plus élevée que dans l' ensemble des villes du Département et qu'à Poitiers, par exemple.»




Fiche technique : 

Superficie de 400m2 répartie en 17 chambres destinées à héberger le personnel pompier pendant les permanences de nuit.

Coût total de l’opération 560 000€





 

Partager cet article
Repost0