Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 12:04

Bandeau JPA 2 (1)

Ci-dessous l'intégralité du communiqué de Jean-Pierre Abelin sur la sécurité et la vidéo protection.

 

La sécurité est d'abord une compétence d’État. Nous avons donc demandé des effectifs supplémentaires. Parallèlement, nous avons renforcé les moyens de la Ville en créant une police municipale de proximité de 6 agents. Son rôle : contact, sensibilisation et prévention en lien avec la police nationale. L'opposition municipale n'a d'ailleurs pas réussi à se mettre d'accord sur ce sujet. Nous avons fait un effort particulier sur la prévention (chantiers de jeunes et services civiques avec les maisons de quartier) et réorganisé la médiation.

 

Pour l'avenir, en lien avec les écrits du Ministre de l'Intérieur, M. VALLS, décrivant « la vidéo protection comme un outil indispensable au service de la sécurité de nos concitoyens »,dans le cadre de la loi, nous lancerons une concertation sur la localisation et le coût financier de caméras de vidéo. Une quinzaine de sites pourrait être concernée, notamment les péages d'autoroutes pour contrer les réseaux d'Europe de l'Est très mobiles. En parallèle, nous nous intéresserons au réseau beebip pour lutter contre les cambriolages dans les locaux municipaux et offrir aux châtelleraudais l'accès à un logiciel gratuit protégeant leur domicile de ces intrusions. Nous développerons aussi les réseaux de vigilance entre voisins. Une autre de nos priorités : soutenir les victimes d'infractions même mineures aux yeux de la loi. L'objectif : qu'elles ne se sentent pas seules. Pour cela, nous créérons un point d'aide aux victimes d'infraction : soutien pour porter plainte, aide au montage de dossier d'indemnisation, liens avec les assurances, soutien psychologique et juridique..en lien avec les partenaires existants. Enfin, nous continuerons de développer le conseil des droits et devoirs pour accompagner les parents dans leur rôle. En parallèle, nous continuerons de développer les actions de prévention en créant un pôle d'insertion par les sports et en multipliant les actions de redynamisation pour construire un vrai parcours(chantiers rémunérés, services civiques...). 

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 10:57

Logoligne-copie-1.jpg

 TIG-1.jpg

 

Au conseil municipal du 27 Janvier 2012, nous avons voté à l’unanimité une délibération permettant l'accueil de jeunes mineurs  à partir de 13 ans) et adultes dans le cadre de mesures de réparation pénale ou de travaux d’intérêt général  (T.I.G.).

 

TIG.jpgLe travail d'intérêt général en France est une sanction pénale de substitution à l'emprisonnement souvent connue sous le sigle TIG.

C'est un outil majeur pour permettre à ceux qui en font l'objet de participer à la réparation de leurs actes et d'Impliquer la collectivité dans un dispositif de réinsertion sociale. 

 

La collectivité a instauré des partenariats dans le cadre de ces mesures :

 

- pour les mineurs (13/18 ans) notamment avec le PRISM, Pôle de réparation pénale, d'investigation et de Soutien éducatif de Médiation et avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (P.J.J.),

- pour les majeurs avec le service Pénitentiaire d' Insertion et de Probation (S.P.I.P.) service de l'administration pénitentiaire rattaché au ministère de la Justice, qui veille au respect des obligations qui sont imposées aux personnes condamnées. 

 

La participation de l'Agglo et de la Ville dans l'accueil des TIG et réparations pénales est un signe important pour nous.

Nous engagerons, dans les semaines à venir, une démarche d'information auprès des associations pour qu'elles puissent s'engager à leur tour dans cette voie si elles le souhaitent. 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 10:32

motard d'1 jour 36 2010 06 08

Gilles Mauduit, conseiller municipal en charge de la voirie, prêt à tout pour contrôler nos routes!!!!

 

 

Chaque annémotard d'1 jour 27 2010 06 08e, les "Motards" du département organisent une sortie sur un secteur pour montrer aux élus locaux les anomalies qui présentent, selon eux, un risque pour leur sécurité. Cette année, Châtellerault a été choisie. Motards et élus se ont élancés pour un périple de 70 kms.

Toutes les craintes des motards ont été passés à la loupe:

panneaux mal placés ou peu visibles, barrières dangereuses, plaque d'égout ou de chambres glissantes, bandes blanches mal dessinées autour des massifs....

Un repas sympathique a permis un debriefing complet dans une ambiance constructive et conviviale.

A refaire rapidement pour une collaboration suivie pour la sécurité de tous! Bravo et merci aux motards!!!

Partager cet article
Repost0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:41

Logoligne-copie-1.jpg

 

Pour débattre, il faut écouter !

 

Depuis un an, le PS local bégaie sur les horreurs de la vidéoprotection.

 

Ce qui est bien  à Poitiers, Ville gérée par des socialistes, est nécessairement mal à Châtellerault : les bus poitevins et certains parkings et immeubles de l'OPARC ont été équipés de vidéoprotection.

Nos socialistes locaux semblent vivre au pays des bisounours loin des harcèlements et problèmes redondants de nos concitoyens sur certains lieux de la Ville.

 

Nous n'avons jamais prétendu que la vidéoprotection était la solution à tout. A chaque fois que le PS soulève cette question, nous ne cessons de rappeler que nous l'étudions comme un outil complémentaire dans le cadre d'une politique globale de prévention. Mais le PS préfère caricaturer....Au prochain conseil municipal, nous présentons une demande de subvention auprès du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance pour  un diagnostic local de sécurité.

 

L'enjeu ?

 

Développer avec tous les acteurs locaux une stratégie territoriale de prévention de la délinquance avec tous les outils efficaces. Ce qui n'a jamais été fait sur le bassin châtelleraudais !  L'idée est de mieux coordonner et de développer  un vrai plan d'actions en faveur de la parentalité, de la médiation sociale et culturelle, de la prévention des addictions... Il existe beaucoup de choses, il nous faut maintenant mettre en musique l'existant tous ensemble avec de vrais outils. Et je souhaite rappeler que ceux qui nous parlent de mieux coordonner sont ceux qui n'ont réuni qu'une fois l'outil de coordination existant en 4 ans....En gros, le PS veut débattre ...mais de préférence sans contradicteur !

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:16


Ce message s 'adresse aux parents ayant des enfants qui se rendent à l'école,au collège , lycée à vélo.
Vous savez tous qu'en cette periode hivernale , la nuit tombe tres rapidement , il donc est très important
de faire vérifier l'éclairage des vélos de vos enfants.
 Il en va de leur sécurite ! Vous pouvez également acheter des gilets fluorescents afin que votre enfant soit vu!

Ahmed BenDjilali
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:34




Hier, Jean- Pierre Abelin et Jean- Claude Riquin sont allés témoigner de leur soutien à la patronne du Fontenoy, bar de chateauneuf braqué samedi vers 15h.

Toute l'équipe réaffirme sa volonté de lutter contre ces actes répréhensibles que ce soit par des actions de prévention ou par une plus grande collaboration déjà initiée avec la police et la justice.

Nous assurons également la patronne et le personnel du Fontenoy de toute notre solidarité.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 11:00



Communiqué de presse conjoint :
des TAC, de la Ville de Châtellerault, de la CAPC, de Habitat 86 et de la SEM habitat, employeurs du groupement AEDSP.


Nous avons appris avec surprise l’interpellation d’un des agents de l’AEDSP (*) dans le cadre d’une enquête plus globale qui a connu, récemment, des développements châtelleraudais.

Evidemment, nous ne pouvons que regretter qu’un agent officiant avec compétence en tant que médiateur depuis 2004 puisse, dans le cadre de sa vie privée, être présumé associé à des faits répréhensibles.

Nous réaffirmons notre soutien à l’équipe de l’AEDSP. La médiation démontre régulièrement son utilité et son efficacité : se fut encore le cas il y a peu lors des évènements qui ont secoué le collège G Sand.

Cette situation ne doit en rien effacer le travail de terrain fait depuis 11 ans, ni la collaboration ainsi instaurée entre les membres de ce groupement d’employeurs.

Nous assurons l’ensemble des médiateurs de notre soutien et de notre volonté de tout faire pour qu’aucun amalgame ne soit fait.

(*) le médiateur écroué n'est pas le médiateur de la ville de Châtellerault mais celui de l'Association d'employeurs pour le développement de services aux publics.

Partager cet article
Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 13:47

 

Trois groupes de gens du voyage se sont installés cette semaine sur différentes zones de Châtellerault : l'aire Baden Powell à Nonnes, Valette, et sur le parking de l'IUT. 40 caravanes environ se sont installées sur Baden Powell, une vingtaine sur l'IUT et 3 sur Valette.

 

Rappel : la loi nous impose de créer une aire de grand passage avec des commodités. Dans l'illégalité jusqu'à cette année, la ville répond maintenant à ses obligations.

 

Rappel de la procédure obligatoire en cas de stationnement illicite:

Jusqu'à la loi du 5 juillet 2000, un propriétaire privé ou le Maire ne pouvait faire cesser une occupation illégale qu'après avoir demandé au juge civil de statuer en référé sur l'évacuation. La Loi de 2000 a un peu simplifié les choses mais la procédure reste lourde.

 

Aujourd'hui, lorsque les gens du voyage stationnent illicitement, le Maire saisit la police pour qu'elle constate par procès verbal l'occupation illicite. Ensuite, le PV est envoyé au Préfet qui peut décider de mettre en demeure les gens du voyage de quitter leur stationnement s'il estime qu'il y a des risques pour la salubrité et la sécurité publiques.  Les gens du voyage ont ensuite 24 heures pour saisir le tribunal administratif qui a 72h pour statuer. Cette procédure n'est possible que si la commune respecte les obligations légales d'aire d'accueil et ne concerne que le lieu précis où le stationnement a eu lieu.

 

Concernant les arrivées actuelles, la mairie a immédiatement prévenu la police qui a très rapidement effectué le procès verbal. La préfecture a fait la mise en demeure dans les 6h et elle a été notifiée aux gens du voyage hier en fin d'après midi. La réaction ne pouvait pas être plus rapide. Moins de 24h. Aujourd'hui, les gens du voyage ont annoncé qu'ils saisiraient le tribunal administratif mais il se pourrait qu'ils quittent les lieux avant sous la pression des autorités locales.

 

Constatant que la procédure reste trop lourde pour des communes qui ont, par ailleurs, fait des efforts pour répondre aux obligations légales, le député-maire Abelin est actuellement en train de travailler pour proposer une loi modificative afin de simplifier la procédure et d'étendre l'application des mises en demeures sur plusieurs lieux et non pas seulement sur celui objet du stationnement illicite afin de prévenir tout risque de délocalisation du stationnement une fois l'évacuation obtenue par les forces de l'ordre.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 17:57

 

 

 


Nous la construisons chaque jour mais en partant du principe que la prévention n'est pas que l'affaire de la Mairie. C'est aussi un enjeu majeur des maisons de quartier et des professionnels de terrain qui font un travail formidable dans ce domaine. Dire qu'il n'y a pas de politique de prévention à Châtellerault, c'est cracher à la figure des acteurs de terrain avec qui nous travaillons pour mettre en place des dispositifs efficaces.

 

La prévention efficace, c'est d'abord ne pas nier que les collectivités ne sont pas les interlocuteurs devant lesquels les jeunes se sentent naturellement à l'aise...C'est pour cela que nous avons mis en place l'animation de rue et que nous avons confié ce dispositif à ceux dont c'est vraiment le métier et le savoir faire: les équipes d'éducateurs spécialisées de l'ADSEA.

 

Pour la coordination,en 9 mois, nous avons réuni 7 Comités de Quartier prévention délinquance avec tous les acteurs concernés. Le comité prévention de l'agglomération va se réunir pour la première fois depuis 3 ans ! Nous sommes en lien constant avec le groupement d'employeurs des médiateurs qui est un outil efficace, créé par l'ancienne équipe, que nous avons su conforter. Le médiateur de la ville est également sur tous les fronts.

 

Mais c'est justement parce que tous les acteurs de la ville y compris la mairie font leur boulot dans ce domaine qu'il est inacceptable que l'aspect répressif soit négligé ! C'est pour soutenir ce travail d'équipe mené avec les bailleurs sociaux, les maisons de quartier, les équipes de prévention du conseil général et de l'ADSEA que nous souhaitons que la police soit plus réactive dans certains secteurs. Lorsque la répression flanche, c'est la prévention qui paie les pots cassés, forcée d'intervenir dans un domaine qui n'est pas le sien au risque de se discréditer! Quant à la vidéosurveillance, ce n'est pas une fin en soi, c'est un outil de plus pour faciliter le travail des policiers enquêteurs. ça ne remplace pas la prévention, ça la complète. Et puis bizarrement, les Verts semblent oublier que le Maire de l'ancienne majorité dont ils faisaient partie avait même, en comité de quartier, évoqué sa volonté de mettre en place la vidéosurveillance dans le quartier du lac quelques semaines avant les élections...

Partager cet article
Repost0