Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 16:19

Logoligne-copie-1.jpg

 

Jean-Pierre ABELIN a souhaité apporter des précisions suite à l'article paru dans les pages de la presse locale, ce 22 décembre 2010, concernant le projet Solairedirect.


Article-NR-photovoltaique-20101222.jpg"Pour que vos lecteurs comprennent la problématique du photovoltaïque, il serait bon qu'ils sachent qui finance la filière :

 - essentiellement le contribuable, par la détaxation à l'impôt sur le revenu d'une partie de l'investissement (50 % avant la Loi de finances et 25 % aujourd'hui),

 

- et le consommateur d'électricité, par le biais de la contribution au service public de l'électricité qui participe à l'augmentation des tarifs d'EDF qui est obligée de racheter l'énergie produite à base de photovoltaïque a un prix 8 à 10 fois supérieur au nucléaire.

 

En deux ans, le nombre de mégawatts branché a été multiplié par 10 et le stock des projets déposés sera, en 2011, au niveau de l'objectif du Grenelle prévu pour 2020, sachant que la quasi totalité des panneaux est produite à l'étranger, principalement en Chine et en Afrique du Sud pour Solaire Direct.

 

Autrement dit, l'usager et le contribuable français financent aujourd'hui le travail à l'étranger. Cela vaut peut-être le coup d'y réfléchir avec les principaux acteurs.

 

Les deux questions essentielles  sont :

 -  comment favoriser la production de panneaux en France et pas seulement l'assemblage, comme c'est prévu à Châtellerault?

 

- comment faire évoluer les aides et prix de rachat pour qu'ils se rapprochent du prix du marché dans les années qui viennent?

 

Les industriels ont besoin d'un cadre stable, à un prix raisonnable pour les contribuables et les usagers."

Partager cet article
Repost0

commentaires